Le revêtement céramique : aucun effet nocif à la cuisson

Le revêtement anti-adhésif en céramique se démocratise petit à petit sur le marché des ustensiles culinaires depuis son apparition. Aujourd’hui, il est devenu le produit le plus plébiscité par nombreux fabricants pour revêtir les faitouts, woks, casseroles, poêle, etc. Nombreux cuisiniers apprécient sa propreté saine et sans danger. Voici les essentiels à savoir sur ce produit de revêtement d’ustensiles de cuisson.

Avantage du revêtement céramique : hygiénique et écologique

Le principal atout qu’apporte le revêtement à base de céramique demeure sur sa propriété non-nocive à la santé, contrairement a la PTFE. Utilisées pour les poêles, les casseroles et les autres ustensiles de cuisson depuis près de 8 ans, elle est la solution proposée par les fabricants après la conscience sur l’inefficacité de Téflon et de son l’interdiction. La céramique est composée de silice et d’eau. Au lieu d’utiliser de PFOA qui a un effet cancérigène pour être le produit de collage, comme les fabricants procédait sur le revêtement à base de PTFE, ce revêtement est collé sur les ustensiles grâce à la technique dit Sol-Gel, puis solidifié par centrifugation ou pulvérisation. En outre, cet anti-adhésif résiste aux rayures et est plus naturel, donc écolo.

Inconvénient du revêtement céramique : sollicite une précaution d’usage

Le revêtement d’origine céramique se présente tout de même fragile, raison pour laquelle la poêle ou sauteuse qui en contient mérite un peu de vigilances en terme d’usage et entretien. La température excessive est l’ennemie majeure de la céramique, on doit aussi donc l’utiliser à des feux doux afin de conserver sa qualité anti-adhésive dans la plus longue durée possible.La céramique est certes moins antiadhésive par rapport au revêtement en PFOA et sollicite un peu de matière grasse. Néanmoins, elle reste très efficace face à l’autre typesse de revêtement classique. Malgré ces désavantages, les poêles avec revêtement à base de céramique pourraient bien devenir le meilleur allié des cuisiniers sauf si ceux-ci ne respectent pas sa condition d’utilisation.

Comment choisir sa poêle ou casserole en céramique ?

Pas idéale pour un usage fréquent, la surface anti-adhésive d’une poêle revêtue en céramique s’affine au cours du temps. On ne pourrait donc l’utiliser que pour cuire les œufs, poisson, crêpes, plat en sauce et tout sorte d’aliments délicats pour qu’elle ne s’abîme pas rapidement. Souvent vendu avec prix raisonnable, quelques critères qui vont déterminer la longévité et praticité du poêle doit être prise en compte lors de l’achat. La garantie proposée par le fabricant peut indiquer la longévité ou fragilité de l’outil. Il faut assurer que le produit soit purement en base de céramique et ne contient aucun PFOA. Un ustensile conçu en France est une bonne alternative, sauf qu’il faut veiller à ce que l’ustensile soit bien original.

Le revêtement aluminium : avantages et inconvénients
L’anti-adhésif à base de PTFE et de PFOA, le plus utilisé